Rencontres éco-sportives

Les Rencontres éco-sportives comprennent une série d’événements virtuels sur l’heure du midi entre le 15 et le 24 février 2021. Il s’agit de la première édition de ce qui deviendra un rendez-vous hivernal annuel. Lorsque la situation sanitaire le permettra, les conférences seront accompagnées de défis sportifs à réaliser à l’extérieur. Cette année, l’ensemble des activités se déroulent en virtuel, sur la plateforme Zoom. Elles s’adressent à tous les acteur.trice.s impliqué.e.s de près ou de loin dans la tenue d’activités sportives au Québec qui souhaitent parler de leurs impacts environnementaux et de leurs retombées socio-économiques.

La programmation prévoit cinq activités sur l’heure du midi.

Nous aurons également l’honneur d’accueillir la ministre du Tourisme, Caroline Proulx, et la ministre déléguée à l’Éducation, Isabelle Charest, au début de la première activité. Elles viendront nous partager leur enthousiasme face aux Rencontres éco-sportives. Une autre raison de ne pas manquer cet événement!

Pour réserver vos places, rendez-vous sur notre boutique en ligne.

Pour toute l’information, consultez le communiqué de presse.

Programmation détaillée

15 février | Conférence : l'impact des événements sportifs

Pour lancer les Rencontres éco-sportives, on vous propose une conférence qui présente, de façon globale, l’impact du sport et des événements sportifs sur l’environnement, mais aussi le rôle que le sport peut jouer dans le virage vers l’écoresponsabilité. Voici les intervenant.e.s qui seront avec nous pour la première activité :

Directeur de l’Omnium Banque Nationale présenté par Rogers depuis 2001, Eugène Lapierre est le grand responsable du tennis professionnel au Québec. Chaque année, il figure parmi les dirigeants les plus influents du monde du sport, selon plusieurs classements établis par des médias reconnus comme La Presse et le Journal de Montréal. Eugène Lapierre est également vice-président du Regroupement des événements majeurs internationaux (RÉMI) et un bâtisseur du Plan de développement durable de Tennis Canada.

Caroline se spécialise en éco-responsabilité des événements depuis 2001. Co-initiatrice du Conseil québécois des événements écoresponsables, elle est une leader de l’écoresponsabilité des événements au Québec. Elle a participé au comité de normalisation et de certification pour la norme BNQ en gestion responsable d’événement et au comité miroir canadien pour la norme ISO sur le même sujet. Formée en Performance environnementale des organisations et en Animation culturelle, elle a de l’expérience en organisation d’événements, en gestion d’équipe et en communication.  Vous pouvez faire appel à ses services en formation, service conseil, classification de votre événement. Elle est la directrice du Réseau des femmes en environnement depuis 2003 et auditrice pour le BNQ depuis 2010. Parmi les organisations qu’elle accompagne : Tourisme Montréal, Ville de Repentigny et Ville de Montréal, Omnium Banque Nationale présenté par Rogers, Station Mont-Tremblant.

Expert du champ sportif, Didier Lehénaff est professeur agrégé d’éducation physique et sportive, titulaire du Diplôme de l’INSEP en physiologie de l’exercice, et d’un Master exécutif (MEMOS) en macrosociologie des organisations sportives. Depuis plus de 15 ans, son engagement pour le sport et l’environnement l’ont amené à devenir expert des problématiques de durabilité dans/par le sport. Il a ainsi organisé les Jeux mondiaux de l’environnement, créé un modèle d’événement sportif éco-conçu, les Eco-Games, mis en œuvre pour la première fois au Brésil en 2004, et déployé dès 2007 dans différentes régions et villes françaises (plus de 70 Eco-Games ont ainsi été organisés à ce jour). Il est également président depuis 2005 de SVPlanète, une association militante dont la mission est de « repenser le sport, ses pratiques, son organisation, ses modes de financement et sa communication, pour le rendre plus éco-compatible » ; cofondateur de Sport and Sustainability International, plateforme internationale d’échanges sur la durabilité dans et par le sport ; auteur de l’ouvrage « un sport vert pour ma planète » qui propose plus de 100 mesures concrètes pour bonifier l’impact écologique du sport et des sportifs ; et consultant Sport Planète auprès de Fédérations, d’organisateurs et de marques sportives désirant intégrer les enjeux de durabilité dans leurs activités.

17 février | Panel : les pratiques écoresponsables dans les événements sportifs

Lors de la deuxième activités des Rencontres éco-sportives, nous vous présentons des solutions concrètes pour réduire l’impact des événements sportifs. Des organisateurs.trices d’événements ayant déjà mis en place des mesures écoresponsables partageront leur démarche, les défis rencontrées et les solutions identifiées. Voici les intervenant.e.s qui seront des nôtres pour la deuxième activité :

Patrice Cordeau est Vice-recteur adjoint au développement durable à l’Université de Sherbrooke (UdeS). Il est titulaire d’un Baccalauréat en sciences, d’une Maîtrise en environnement et d’un Certificat en santé et sécurité au travail. Il est responsable de la gestion environnementale de l’Université de Sherbrooke depuis plus de 25 ans et coordonne depuis 2008 la mise en œuvre des stratégies développement durable de l’Université. Cordeau a également agi comme directeur du Service de développement durable pour les Jeux d’été du Canada – Sherbrooke 2013, qui ont été reconnu comme la référence canadienne en terme d’événement durable. Il est également fondateur et Vice-président de l’organisme FEVE, Festivals et Événements Verts de l’Estrie, qui offre des services d’écoresponsabilités aux divers événements de la région. Finalement, M. Cordeau est récipiendaire du prix Inspiration 2020 de l’UdeS pour son implication en région ainsi que de la reconnaissance « Mérite Estrien » pour ses nombreuses réalisations et innovations en développement durable.

Marline Côté est directrice générale des Événements Harricana depuis le printemps 2017. Impliquée depuis plus de dix ans dans la communauté de coureurs en sentiers, elle a fait de sa passion sa profession, coordonnant aujourd’hui l’une des courses en sentiers les plus populaires et les plus internationales au Canada : l’Ultra-Trail Harricana du Canada. Fidèle adepte des transports utilitaires, Marline a auparavant travaillé trois ans chez Accès transports viables, au Centre de l’environnement Frédérick Back à Québec. Sensibilisée et informée des enjeux environnementaux, elle essaie toujours d’intégrer les enjeux de développement durable dans ses projets et recherche sans cesse l’innovation dans ce domaine.

Geneviève Marchand occupe le poste de gestionnaire principale des opérations événementielles pour Tennis Canada et le Stade IGA. Elle pilote le comité du développement durable de l’Omnium Banque Nationale présenté par Rogers.

Enseignante (éducation physique) à la retraite, Lyne Brisebois est impliquée depuis plusieurs années dans les événements IRONMAN Mont-Tremblant. D’abord à titre de bénévole en 2012, puis capitaine du Bureau de course en 2013-2014. Elle est chargée de projet Accréditations au sein du Bureau de course en 2015-2016, directrice des affaires corporatives de 2017 à 2019 et responsable IRONMAN du comité écoresponsable depuis 2017.

Pierre Bourget est ingénieur gradué de Polytechnique en 1965. Il a consacré ses 30 ans de carrière au travail d’ingénierie et de gestion en milieu industriel, pour aider les entreprises à fabriquer de nouveaux produits et améliorer la productivité. La protection de l’environnement est son principal centre d’intérêt depuis plusieurs années. Membre du comité environnement de la ville de Mont-Tremblant depuis 15 ans, capitaine des équipes vertes des IRONMAN Mont-Tremblant des 4 dernières années et membre du comité écoresponsabilité, Pierre a recruté annuellement plus de 40 bénévoles pour son équipe verte qui assure le tri des matières résiduelles aux stations de tri.

19 février | Panel : l'impact des activités sportives en plein air

Pour la troisième activité, nous nous intéressons à l’impact des activités sportives en plein air, notamment la pratique libre, sur le milieu naturel. Les solutions envisagées par les gestionnaires de lieux de plein air seront également abordées. Voici les intervenantes qui seront des nôtres le 19 février :

Danielle Landry a fondé et dirige De ville en forêt dans le but d’appuyer le développement du savoir-faire québécois en matière d’éducation des publics à la fréquentation responsable et durable des aires naturelles. Maître instructrice Sans trace qualifiée, Danielle a fait reconnaître De ville en forêt à titre de fournisseur autorisé du programme Sans trace au Québec. Elle est l’auteure de l’adaptation en français du guide d’activités « L’éthique du plein air et les sept principes Sans trace », paru aux Éditions Rando Québec en 2019. Danielle a développé et dispense la formation Organiser un événement en plein air à faible impact écologique pour le compte du Conseil québécois des événements écoresponsables, et en partenariat avec Sans trace Canada.

Geneviève Riendeau est responsable des services récréotouristiques pour GUEPE. C’est après avoir complété une technique en bioécologie, que Geneviève se découvre une passion pour l’éducation relative à l’environnement. Après près de 11 ans avec GUEPE, le développement des activités de plein air sur le territoire montréalais est devenu une priorité pour elle. Grâce à son mandat en lien avec le Parcours Gouin, elle désire mettre de l’avant l’accessibilité aux espaces verts présents sur la rive nord de l’île pour ainsi permettre des activités de plein air diversifiées et de qualité à tous les citoyens. Elle siège également sur le comité de coordination de la route bleue du Grand Montréal.

Arrivée en 2001 au Québec, elle a commencé à travailler directement à Station Mont Tremblant. En charge de l’entretien du site depuis 2007, elle a été très impliquée dans la gestion des matières résiduelles dès le début. Elle a implanté le compost à la station depuis 2013, mais souhaitais aller encore plus loin dans les actions écoresponsables à la station. Elle a donc suivi une formation en développement durable auprès de l’université Laval en 2016 pour aller chercher les connaissances qui lui faisaient défaut. Ceci lui a permis de présenter un projet de développement durable à la station en 2016 qui a été concrétisé avec la mise en marche d’un comité écoresponsable qu’elle dirige depuis 2017.

Depuis 2018, Alicia Herlem est conseillère principale, développement durable à la Société du parc Jean-Drapeau. Alicia agit à titre d’experte-conseil auprès des différentes directions pour intégrer les enjeux de développement durable à l’ensemble des secteurs d’activités de ce grand parc urbain. Elle accompagne notamment les équipes pour minimiser les impacts de la programmation sur les écosystèmes des îles. Au cours des onze dernières années, Alicia a géré de multiples projets de développement durable dans des contextes organisationnels variés. Elle a, entre autres, travaillé dans le domaine de l’écoresponsabilité événementielle comme coordonnatrice du Conseil québécois des événements écoresponsables de 2012 à 2015, consultante en développement durable pour Tennis Canada et les tournois 2011 à 2014 de la Coupe Rogers, et en tant que responsable du développement durable du Championnat mondial junior de l’IIHF 2017 pour Hockey Canada

22 février | Conférence : conseils d'experts - s'outiller pour passer à l'action

Pour la quatrième activité, nous avons invité des personnes qui ont déjà intégré l’écoresponsabilité à leurs pratiques à l’aide de différents outils (normes, guide, politique). Elles pourront vous partager leur démarche pour vous inspirer et vous aider à entreprendre la vôtre.

Eric Noël est le directeur de course du Triathlon Mondial Groupe Copley qui sera l’hôte des championnats du monde de triathlon en 2022. Avant ce rôle, Eric a été le directeur technique de Triathlon Québec entre 2012 et 2020 où il a développé avec son collègue Jean Piolé la certification écoresponsable « ÉcoTQ » destinée aux évènements sportifs, une première au Québec. Eric a également été impliqué dans l’organisation de centaines d’évènements sportifs en tout genre au cours des 10 dernières années, tant au niveau de la direction qu’au niveau terrain comme officiel international en triathlon. Il suit présentement une formation en management du sport à HEC Montréal.

Jean Piolé est coordonnateur communications et évènements pour le compte de la fédération de triathlon du Québec, il est à l’origine avec Éric Noël, et en collaboration avec le Conseil québécois des événements écoresponsables, de la première certification écoresponsable applicable aux évènements sportifs québécois. Passionné de sports et diplômé d’une maitrise en management des organisations sportives, il souhaite que le développement durable devienne une préoccupation majeure dans le monde du sport.

Coordonnatrice du secteur Cyclisme pour tous à la Fédération québécoise des sports cyclistes (FQSC), Loan est titulaire d’une maitrise en management du sport et des organisations sportives de l’université de Poitiers en France. Présente au Québec depuis 2015, elle a toujours eu à cœur le développement de saines habitudes de vie et la pratique des activités physiques pour tous. Elle travaille activement sur le comité écoresponsable de la FQSC pour intégrer les notions de développement durable aux pratiques quotidiennes de la fédération.

Titulaire d’un baccalauréat en communication et politique de l’Université de Montréal, Lyne œuvre chez Équiterre depuis 2009. Elle s’est investie auprès de l’équipe de collecte de fonds, au service des conférences puis à l’organisation d’événements de financements majeurs, dont un évènement sportif et des cocktails de réseautage qui, sous sa gouverne, ont fait honneur aux aliments bio et locaux. L’objectif de ces événements étaient également de démontrer qu’il est possible d’organiser des événements d’envergures en adoptant des mesures écoresponsables tout au long de l’organisation. Cette rassembleuse hors pair et femme de conviction a vu son travail récompensé à plusieurs reprises. Adepte des paniers bio et d’agriculture urbaine, c’est avec fierté que Lyne a rejoint récemment l’équipe Alimentation où elle exerce son professionnalisme, sa rigueur, sa vivacité d’esprit et ses talents de communication et de mobilisation des partenaires.

Responsable – Recherche et intelligence d’affaires chez Événements Attractions Québec, depuis 2011, Luce Proulx détient une maîtrise en gestion et planification du tourisme, ainsi qu’un D.E.S.S. en gestion et développement durable. Antérieurement, elle a été chargée de cours en tourisme à l’UQAM, directrice générale d’un office de tourisme ainsi qu’agente de développement local. Elle a aussi agi comme consultante en recherche et en planification stratégique auprès d’OBNL de secteurs d’activités variés.

Diplômée du baccalauréat en études de l’environnement et de la maîtrise en gestion de l’environnement de l’Université de Sherbrooke, Sophie-Laurence a développé des compétences en gestion des matières résiduelles et en mise en œuvre de démarches de développement durable dans les organisations. Elle est reconnue pour son souci du détail et sa nature passionnée. Sophie-Laurence est déterminée à soutenir les organisations à prendre un virage écoresponsable qui soit en cohérence avec les défis environnementaux actuels.

22 février | Atelier pratique : entreprendre la rédaction d'une politique de développement durable

Un atelier pratique est également prévu le 22 février. D’une durée de deux heures (14h à 16h), l’atelier a pour objectif d’entreprendre la rédaction d’une politique de développement durable. Les participant.e.s auront accès à un modèle de politique et pourront entreprendre la démarche, accompagné.e.s d’une experte du Conseil québécois des événements écoresponsables. Cet atelier est offert au coût de 80 $, avec un minimum d’inscriptions requises de 4 pour avoir lieu. Il comprend des outils pour la rédaction de la politique et la marche à suivre pour les utiliser. Au terme de l’atelier, les participant.e.s auront une ébauche de politique et seront outillé.e.s pour la compléter.

Pour réserver vos places à l’atelier, c’est ici.

24 février | Table de discussion : les perspectives d'écoresponsabilité dans le domaine sportif

Pour clôturer les Rencontres éco-sportives, nous organisons une table de discussion sur les perspectives d’écoresponsabilité. Nous discuterons des prochaines étapes à franchir, collectivement, pour diminuer l’empreinte environnementale des événements sportifs tout en assurant leur pérennité.

Merci au partenaire de l’événement

Merci à nos partenaires de diffusion