Nos accrédités

Bravo aux lieux de diffusion culturels accrédités Scène écoresponsable !

Le mythique Cabaret du Lion d’Or, qui abrite depuis 1930 une multitude d’événements (concerts, humour, danse, théâtre, mariages, banquets caritatifs, conférences, soirées burlesques, fêtes…), lorgne vers un avenir plus écoresponsable, qu’il souhaite voir devenir la norme dans le milieu culturel. 

En effet, l’équipage du Lion d’Or a mis à profit l’interruption forcée des activités due à la pandémie, pour concrétiser un idéal qu’il caressait depuis longtemps. Grâce au soutien financier de Recyc-Québec (obtenu dans le cadre de l’appel de propositions Retour à la source) et à l’aide de commandites de Desjardins et Boréale, Le Lion d’Or se mobilise pour réduire son empreinte environnementale, en mettant en place d’audacieuses mesures, dès le début de 2021 :

  • Installation d’une station de triple-filtration et gazéification d’eau au bar, ainsi que deux fontaines de remplissage de gourdes, permettant l’élimination de milliers de bouteilles d’eau annuellement. 
  • Remplacement des gobelets de plastique jetables par des Éco-cups, au moyen d’une commandite offerte par Boréale.
  • Remplacement de tout le matériel de service en plastique à usage unique, par du matériel durable. 
  • Implantation de deux cendriers extérieurs pour la collecte et le recyclage des mégots de cigarettes, permettant de diminuer la pollution des cours d’eau et de la rue Ontario.
  • Adoption d’une politique de gestion des matières résiduelles et d’achat responsables privilégiant le local.
  • Implantation de deux îlots de tri à trois voies.
  • Et plusieurs autres mesures destinées à réduire la production de déchets et de gaz à effets de serre.

Fier de ses nouvelles avancées en matière environnementale, le Cabaret Lion d’Or, parallèlement à ses actions, mise sur la sensibilisation du public et de ses fournisseurs à l’adoption de comportements durables. Afin de faire rayonner ses démarches écoresponsables, il souhaite partager son expérience avec d’autres lieux culturels et tiendra d’ici quelques mois une vaste campagne de communication… Comme quoi, même en pleine pandémie, le Lion ne dort jamais! Vous l’entendrez d’ailleurs bientôt rugir.

Duceppe est un théâtre rassembleur qui prend le pouls de la société et en expose les enjeux importants. La réduction de l’empreinte écologique est au cœur de chacune des décisions prises par la compagnie, aussi bien sur scène qu’en coulisses, des premières étapes de conception d’un spectacle jusqu’à l’accueil du public.

 

Dès 2019, Duceppe s’associe à Écoscéno, organisme spécialisé en écoconception. Ses conseillères font partie intégrante des équipes de production et les aident, entre autres, à choisir des matériaux de décors réutilisables, démontables et issus de sources renouvelables ; à privilégier des costumes dont les fibres et les teintures sont naturelles ; et à réduire le transport des matières et des accessoires de scène.

 

Depuis 2022, Duceppe a étendu la portée de son engagement au-delà de la scène pour inclure l’ensemble de ses opérations. Certaines actions simples ont été mises en place rapidement, comme réduire l’utilisation du papier ou bannir les capsules de café, alors que d’autres plus complexes sont en cours, comme réévaluer les pratiques technologiques de la compagnie.

Espace Libre est un lieu de création, de diffusion et de production qui présente des spectacles qui interrogent et provoquent la pratique du théâtre. Il soutient des prises de paroles audacieuses tant sur l’art que sur le monde, favorise l’exploration, la recherche et le renouveau de la discipline théâtrale.

Situé dans le Centre-Sud de Montréal, Espace Libre a élu domicile dans une ancienne caserne de pompiers située à quelques rues du pont Jacques-Cartier. Cet édifice où, jadis, on stationnait les camions qui servaient à éteindre les incendies est devenu un brasier pour la création théâtrale. Espace Libre propose au public des créations dans un lieu hors normes : la salle est rarement la même, les gradins changent de place ou disparaissent au gré de l’inspiration des artistes. Quant à l’extérieur, sa façade est un joyau architectural qui met de la beauté au cœur d’un quartier sensible.

Mission : 

  • La programmation d’œuvres conçues par des artistes chevronnés qui repoussent les limites du théâtre, interrogent la forme et explorent les différents types de représentations et de rapports au public ;
  • La présentation d’œuvres conçues par des artistes de la relève, souvent de premières œuvres ;
  • La représentation de la diversité de la société sur scène et dans la composition des équipes de création ;
  • L’accueil de spectacles hors Québec;
  • La mise en œuvre d’actions de démocratisation de la culture d’envergure dans son quartier le Centre-Sud de Montréal.

Les valeurs que nous défendons de notre gouvernance jusqu’à nos choix de programmation sont l’humanisme, l’ouverture sur le monde, l’exploration, le dépassement et le vivre ensemble. Espace Libre marque l’Histoire du Théâtre québécois depuis 1979. Espace Libre c’est aussi un lieu, un théâtre à l’architecture unique devenu un phare pour la création montréalaise.

Explorez Espace Libre à travers ce court film d’art : https://espacelibre.qc.ca/visitez/

Le Grand Théâtre de Québec a pour mission de promouvoir la diversité culturelle et artistique et favoriser l’accessibilité aux différentes formes d’arts de la scène tout en procurant un lieu de résidence aux organismes artistiques majeurs de Québec. Il occupe une place très importante dans son milieu de par sa mission et ses valeurs. 

Au cours des dernières années, plusieurs gestes et actions ont été posés afin de réduire l’empreinte environnementale du Grand Théâtre et de favoriser un environnement sain, sécuritaire et valorisant.

Le processus d’accréditation scène écoresponsable s’inscrit donc dans la continuité de la démarche de développement durable entreprise en 2009 tout en proposant de nouvelles mesures et actions. 

Avec cette accréditation, le Grand Théâtre désire encore une fois réitérer sa volonté de diminuer son impact sur l’environnement, démocratiser les arts de la scène et permettre une ouverture et une accessibilité de ses lieux à tous les citoyens.  Il veut également agir afin d’intégrer des pratiques favorisant le développement durable dans ses processus décisionnels et ses directives administratives.  Mentionnons quelques exemples d’actions posées au cours des dernières années : 

  • le remplacement de l’éclairage régulier et des projecteurs des scène incandescents par de l’éclairage DEL;
  • l’ajout de stations de remplissage de gourdes d’eau;
  • l’élimination des verres en plastique et l’utilisation d’Eco cup réutilisables;
  • la réalisation d’un bilan de la consommation énergétique et des émissions de gaz à effet de serre;
  • la bonification de l’engagement social avec l’installation d’un piano public extérieur;
  • le jardin urbain où nous récoltons environ 250 kg de fruits et de légumes que nous offrons à des familles dans le besoin du quartier ainsi que notre projet d’apiculture urbaine. 

Le Grand Théâtre poursuivra ses actions, au cours des prochaines années, afin de permettre d’offrir à ses employés et ses visiteurs un milieu de vie misant sur la qualité de l’environnement, l’équité sociale et la vitalité culturelle.

Dans un souci de respect de l’environnement et de durabilité sociale et économique, la Corporation des Évènements, responsable de la gestion de l’Amphithéâtre Cogeco, s’engage à mettre en place un maximum d’actions afin que le développement durable soit au coeur de ses opérations et activités. Ainsi, que ce soit au niveau de l’administration, des équipes techniques et de production, des opérations de l’Amphithéâtre Cogeco ou encore des évènements gérés par la corporation, notre organisation a formé un comité de développement durable au sein de son équipe et s’est dotée d’un plan afin de guider ses actions vers un monde plus durable.

L’Amphithéâtre Cogeco est donc fier d’être une salle de spectacle écoresponsable en proposant, entre autres, un système de verres réutilisables consignés qui permet d’éliminer plus de 45 000 verres de plastiques à usage unique annuellement. Différentes actions sont également en place : compenser les GES, fournir des stations d’eau, offrir des bouteilles d’eau réutilisables aux artistes, trier les déchets, inviter les artistes et employés à composter, offrir un service de navettes électriques et plus encore! 

À l’Amphithéâtre Cogeco de Trois-Rivières, le développement durable est au cœur de nos actions. Consultez notre programmation au amphitheatrecogeco.com.

Situé au cœur même du berceau du développement durable, Le Carré 150 représente une véritable porte d’entrée vers le monde culturel pour la population de Victoriaville et sa région. En que citoyenne corporative responsable, l’équipe de Diffusion Momentum, qui est gestionnaire des lieux, souhaite clairement réduire l’empreinte environnementale de ses spectacles et activités, favoriser la production et la consommation responsable, tout en stimulant les retombées pour sa communauté immédiate. Pour ce faire, un comité écoresponsable a été mis sur pieds, un plan d’action a été établi et une politique de développement durable est en voie d’être adoptée au sein de l’organisme. Depuis l’ouverture du lieu de diffusion en 2015, l’achat local, l’accessibilité culturelle et l’engagement économique et social ont notamment été au cœur de nombreuses initiatives portées par le Carré 150 et le Centre d’art Jacques-et-Michel-Auger. Voici quelques autres initiatives déjà bien intégrées au Carré 150 :

  • Promotion et priorisation des billets électroniques et les cartes-cadeaux virtuelles auprès de la clientèle;
  • Favoriser l’utilisation de bouteilles d’eau réutilisables en mettant à la disposition des spectateurs et des artistes différentes stations et fontaines d’eau;
  • Proposition d’options végétariennes pour les équipes de tournées et les événements spéciaux;
  • Mise en place d’un système de verres réutilisables (Écocup) pour son service de bar;
  • Réemploi de la majorité des fournitures de bureau et tenue de réunion sans papier avec outils collaboratifs;
  • Le compostage est de mise tant pour les employés que pour les traiteurs de passage au Carré 150;
  • Des produits en vrac et écoresponsables sont utilisés pour l’entretien;
  • Enfin, en collaboration avec le département de l’environnement de la Ville de Victoriaville, Le Carré 150 participe également au mouvement des Incroyables comestibles, en prêtant sa terrasse et ses aménagements extérieurs pour la culture de nourriture à partager.

Le Centre Phi est un acteur du développement durable, de la sensibilisation et du bien-être environnemental. La mise en place d’un comité vert interne en 2017 a permis d’implanter plusieurs projets, dont le compost et un jardin urbain sur le toit. À l’intérieur de ce bâtiment certifié LEEDMD Or se tiennent des événements écoresponsables. De nombreuses initiatives visent à réduire leur empreinte écologique : élimination des pailles en plastique, compostage, verres consignés, etc. Un nouveau service est disponible depuis 2018 : la possibilité de calculer les GES émis leur événement et de les compenser. Ils peuvent aussi engager (sur demande) une brigade verte. Vous pouvex en apprendre plus ici ou visionner cette vidéo.  

Avec son studio et ses deux salles d’exposition, la maison de la culture Marie-Uguay offre des événements culturels incontournables. Dans ce lieu où des artistes en émergence ou de grands noms de la chanson offrent des prestations uniques, on vous invite à venir découvrir des œuvres classiques et de nouvelles formes d’art. La maison de la culture est également initiatrice de plusieurs projets de médiation culturelle permettant aux citoyen.ne.s de côtoyer, de façon privilégiée, les artistes et leurs œuvres. Notre programmation est offerte gratuitement à toute la population.

La maison de la culture de Pointe-aux-Trembles, diffuseur du réseau montréalais Accès culture, offre une programmation artistique pluridisciplinaire aux citoyens de son arrondissement et de l’île de Montréal. Toute l’équipe de la maison de la culture de Pointe-aux-Trembles unit ses efforts, depuis près de 5 ans, dans l’obtention de son accréditation de scène écoresponsable or. Au fil des années, plus d’une vingtaine d’actions ont été mises sur pied afin de réduire la consommation que génère la diffusion de spectacles. D’ailleurs, parmi ses actions prioritaires, la direction artistique a fait le choix de laisser une place toute particulière aux oeuvres artistiques de toutes sortes pouvant permettent la sensibilisation des publics à l’environnement.

La Maison Théâtre (MT) est un diffuseur spécialisé en théâtre pour l’enfance et la jeunesse. Figure de proue en matière d’accompagnement des publics et de médiation théâtrale, elle est pleinement engagée dans la société et joue un rôle clé dans sa communauté. Pour que son public évolue et grandisse dans un monde sain, équitable et responsable, il lui était donc tout naturel d’inscrire le développement durable (DD) au sein de sa vision et de ses approches.

En 2020, la MT a mis sur pied une politique et un plan d’action en DD. De nombreux gestes ont été adoptés, notamment l’implantation du compostage, la compensation des GES pour la venue de spectacles et pour le transport relié aux activités scolaires, l’envoi à son équipe de capsules de sensibilisation sur le DD, ainsi que la réduction massive d’impressions de documents promotionnels, menant à une économie de près de 60 000 pages ! Sa politique en ressources humaines qui mise sur le bien-être des membres de son personnel mérite aussi grandement d’être soulignée. D’autres actions témoignent également de sa préoccupation, de sa réflexion et de son engagement en DD. Par exemple, l’ensemble de l’équipe se questionne sur l’impact social et environnemental des achats qu’elle fait. Elle préconise les produits en vrac, les fournisseurs locaux, ceux qui favorisent le réemploi, qui ont une approche écologique et/ou à vocation sociale. 

Pour plus d’information sur son engagement en matière de DD : www.maisontheatre.com/a-propos

La Salle Pauline-Julien est un diffuseur pluridisciplinaire situé dans l’Ouest-de-l’Île de Montréal. Inauguré en septembre 2000, cette salle a été l’un des premiers lieux de diffusion à s’intéresser à l’accréditation en 2016 et a obtenu le niveau or en 2018. Situé à même le Cégep Gérald-Godin, qui a obtenu en 2012 la certification Cégep Vert du Québec Niveau Excellence, l’équipe de la Salle s’implique au sein du comité environnement CACE du CGG (Comité d’Action et de Concertation en Environnement) depuis sa création.

Parmi les mesures écoresponsables mises de l’avant, notons l’offre de gourdes aux artistes et de verres réutilisables au public, en remplacement des bouteilles d’eau à usage unique, une saine gestion des matières résiduelles en plus d’une réduction des déchets, la transition graduelle vers l’éclairage au D.E.L., la diminution des outils promotionnels imprimés, la mise en œuvre de projet artistiques citoyens et le développement en continu de partenariat avec les organismes locaux.

L’avenir de notre planète nous concerne tous et l’énergie que nous déployons en développement durable est précieuse afin de contribuer, à notre façon, à un environnement sain et responsable pour tous les acteurs qui gravitent autour de notre lieu de diffusion.

Etablie dans l’ancienne église Notre Dame du Perpétuel Secours (datant de 1920), le Théâtre Paradoxe a ouvert en février 2014. Le théâtre Paradoxe a été la première scène écoresponsable du Grand Montréal à recevoir la certification Or. Depuis, nous continuons de prendre des mesures afin d’optimiser notre impact sur l’environnement entre autres avec : l’installation de lampes DELL, compostage, utilisation de verres réutilisables et consignés à chaque événement, interdiction des bouteilles d’eau, pailles, et de tout accessoire de bar non recyclable et à usage unique, mise à disposition de gourdes pour les artistes en loges, utilisation de produits d’entretien écoresponsable pour ne nommer que ceux-ci.

Nous pouvons dire aujourd’hui que nous sommes très fiers de cette salle unique, particulièrement soucieuse des enjeux environnementaux et sociaux. « Politique de gestion de déchets, lutte contre le gaspillage, changement technique, implication sociale… » tout est mis en œuvre pour préserver l’environnement.

Le Théâtre Petit Champlain est une salle de spectacles située dans le Quartier Petit Champlain, qui encourage la relève artistique d’ici et d’ailleurs. En 2018, nous avons entamé notre démarche d’écoresponsabilité en effectuant des petits gestes concrets, comme l’élimination des bouteilles d’eau et des contenants à usage unique, ainsi que la réduction de la consommation de papier. L’année suivante, nous étions la première salle de la ville de Québec à obtenir l’accréditation de niveau bronze du Conseil Québécois des événements écoresponsables. Le développement durable est une partie intégrante de nos préoccupations et nous nous employons quotidiennement à améliorer nos méthodes de travail, en particulier afin de réduire nos émissions de GES et éviter le gaspillage. Nous désirons être un acteur de premier plan en la matière, notamment en sensibilisant les gens qui nous côtoient de près ou de loin à l’importance de prendre des habitudes vertes. D’ailleurs, lors de l’édition 2020 de la Bourse Rideau, notre coordonnateur aux opérations a eu la chance d’être panéliste pour la table ronde présentée par la SOCAN sur l’écoresponsabilité en tournée et dans les milieux de spectacles, ce qui lui a permis de partager notre parcours et les changements que nous avions effectués. Nous sommes vraiment fiers de tout ce que notre équipe a accompli en termes de développement durable depuis 2018!

Cela fait plus de 20 ans maintenant que le Théâtre du Marais situé à Val Morin, au cœur des Laurentides, œuvre à se démarquer en tant que diffuseur culturel pluridisciplinaire. Honoré en 2020 par 2 prix Rideau, l’un pour sa direction artistique et l’autre comme diffuseur de l’année, le Théâtre du Marais cherche constamment à actualiser son positionnement référentiel. Cela se répercute aussi dans des choix écoresponsables mis de l’avant à différents niveaux.

Impliquée de diverses façons dans sa communauté, l’équipe tissée serrée du Marais a cherché à appuyer par cette accréditation, les nombreuses actions qu’elle pose en matière d’environnement. Ceci aura permis de souligner les multiples démarches déjà mises en place dans ce souci constant d’être en phase avec une forme de cohérence écologique, par exemple : privilégier le local et l’usagé, encourager l’économie d’eau par diverses affiches et éradiquer les bouteilles d’eau de plastique aussi bien au bar, que dans les loges d’artistes, offrir le recyclage des masques, limiter au minimum la consommation matérielle et d’énergie. En plus, un plan et un échéancier ont été élaborés pour pousser encore plus loin et étoffer les implications qui iront dans ce sens, notamment au niveau des GES.

Située au cœur de la Cité des arts du cirque, la TOHU est un lieu de diffusion, de création, d’expérimentation et de convergence entre culture, environnement et engagement communautaire. Elle est devenue, depuis sa création, en 2004 une référence en matière de développement durable par la culture en commençant par la construction de son bâtiment, premier LEED OR au Canada.


La TOHU a impressionné le comité grâce à ses nombreuses actions en place et notamment sa participation active à la sensibilisation du public via ses visites environnementales guidées. Gestion des matières résiduelles, économies d’eau et d’énergie, sobriété numérique, alimentation et engagement social, autant de sujets au cœur de la mission de la TOHU. Pour pouvoir agir toujours plus positivement sur son environnement, la TOHU intègre le développement durable à sa gouvernance grâce à ses différentes politiques, à ses clauses environnementales à destination de ses fournisseurs ou encore à travers son comité DD. La TOHU joue aussi un rôle important dans le dynamisme social et culturel du quartier Saint-Michel, notamment grâce à une forte politique d’employabilité locale ou encore le don de 2000 billets annuels à des organismes communautaires.

Depuis son ouverture en 2006, le Café culturel de la Chasse-galerie s’est taillé une place de choix dans l’industrie du spectacle. Avec une programmation artistique surprenante de par sa richesse et sa variété, une ambiance chaleureuse et intimiste, une qualité acoustique indéniable et des prix plus que compétitifs, cette entreprise coopérative est devenue un lieu culturel incontournable dans la région de Lanaudière. Depuis l’incendie qui a ravagé l’ancienne écurie où s’était établi la Chasse-galerie en 2019, les spectacles ont désormais lieu à l’église St-Antoine à Lavaltrie.

De nombreuses mesures visant à promouvoir le développement durable seront implantées dans les années à venir. Voici un aperçu des actions déjà en place:

  • Élimination des plastiques à usage unique : paille, vaisselle, bouteilles d’eau
  • Vaisselle lavable et réutilisable
  • Station de remplissage pour les bouteilles d’eau
  • Collecte des piles et des masques jetables
  • Tous nos billets de spectacle sont électroniques, aucun billet n’est imprimé
  • Éclairage de scène 100% LED
  • Approvisionnement de certains produits en vrac
  • Offre de produits locaux en croissance constante: bières de l’Alchimiste, Vilains et Hopfenstark, fromage de la fromagerie St-Guillaume, nombreux gins, rhums et autres spiritueux québécois
  • Implication dans la communauté : offre de spectacles gratuits, partenariats avec les organismes communautaires locaux, soutien pour les artistes de la relève, avantages pour les membres de la coopérative et pour les bénévoles

https://www.chasse-galerie.ca/fr/developpement-durable

Le Centre culturel de l’Université de Sherbrooke regroupe la Salle Maurice-O’Bready, quatrième salle en importance au Québec, La Petite salle, la Galerie d’art et quatre foyers. Il accueille chaque année au-delà de 200 000 personnes lors de nombreuses activités, telles que des colloques, des expositions d’artistes et des spectacles professionnels.

 Quatrième salle en importance au Québec et la seule du genre en région, la salle Maurice-O’Bready est le cœur du Centre culturel. Elle permet la tenue d’événements de grande envergure. Depuis 2014, les infrastructures scéniques et les équipements scénographiques ont bénéficié d’une importante mise à niveau pour continuer de répondre aux conditions de diffusion les plus exigeantes de l’industrie. Les usagers bénéficient de nouveaux sièges : même facture vintage mais leur confort est largement augmenté. Le contrôle de l’air et l’insonorisation de l’enceinte figurent aussi parmi les transformations qui rehaussent le bien-être des occupants. Pour plus d’intimité, des rideaux séparateurs permettent désormais de redéfinir la superficie de l’espace occupé. Cette salle unique au Québec se prête tout particulièrement aux activités fortement achalandées, où le décorum et le protocole tiennent un rôle de premier plan.

 Le Centre culturel possède quatre foyers et un hall d’entrée spacieux, situés de chaque côté de la salle Maurice-O’Bready, aux niveaux parterre et balcon. Il est possible d’y organiser diverses activités, comme des conférences de presse, des lancements, des galas, des salons, des congrès et des projections de films.

Chacun des espaces est aménagé avec services sanitaires, bars et vestiaires. On peut y recevoir des groupes pour des cocktails, des banquets et des soupers-spectacles. Les foyers et le hall d’entrée peuvent accueillir un nombre variable de personnes, déterminé selon l’aménagement nécessaire au bon déroulement de l’activité prévue.

 La Petite salle du Centre culturel de l’Université de Sherbrooke a été conçue afin de répondre aux besoins de la communauté étudiante. Le Centre culturel y présente différents artistes de la relève. La salle dispose d’un système de son et d’éclairage en plus d’un projecteur. La Petite Salle est une salle multi-fonctionnelle offrant diverses configurations.

Le Centre du Théâtre d’Aujourd’hui est entièrement dédié à la dramaturgie d’ici. Il supporte la création, la production et la diffusion d’œuvres québécoises et canadiennes d’expression française et défend un théâtre d’auteur. Au diapason des enjeux contemporains présentés sur scène, il a entrepris un vaste chantier de développement durable qui touche à la fois la vie des bureaux, les productions artistiques et l’accueil du public. Que ce soit par des gestes concrets immédiats, une réflexion plus vaste sur sa responsabilité sociale ou encore la mise en place de stratégies environnementales à long terme, le CTD’A s’engage à améliorer ses pratiques.

La Troupe de théâtre Les Zybrides est propriétaire du Petit Théâtre du Vieux Noranda; un lieu majeur de création, de diffusion et de formation artistique multidisciplinaire en Abitibi-Témiscamingue. Nous nous engageons à faciliter l’émergence d’une relève artistique, à promouvoir la démocratisation des arts et à développer le milieu culturel et artistique de notre milieu. Nos valeurs résident en trois mots et traversent l’ensemble de nos actions : ouverture, créativité et engagement.

Nous accompagnons et créons des projets artistiques qui font intervenir la communauté, favorisent la rencontre humaine, le partage des connaissances et des compétences et qui mènent à une expérience collective. Spécialisé·es dans l’intégration des outils numériques dans le spectacle vivant, nous portons des projets d’arts vivants dans lesquels l’innovation, la créativité, le partage et la rencontre sont au cœur du processus de création.

L’histoire et l’identité de notre organisme sont intimement liées à notre territoire. Nous avons participé à la professionnalisation du théâtre en région en proposant des créations ancrées dans le territoire. Aujourd’hui, nous avons grandi et diversifié nos mandats mais nos valeurs restent inchangées. Les racines de nos créations puisent effectivement toujours leur inspiration dans notre identité abitibienne. 

La protection de l’environnement est une préoccupation majeure et importante de notre époque. Conscient·es de l’urgence climatique, nous avons toujours été actif·ves au sein des luttes écologistes. Tout au long de notre existence, nous avons effectivement mené des manifestations et porté des pièces de théâtre engagées, dénonçant la pollution, en particulier celle minière, et la destruction de l’environnement. Enraciner une démarche écoresponsable au sein de notre organisme n’est que la continuité naturelle de nos actions. Nous souhaitons ainsi porter et ancrer des manières d’être et de faire qui assurent aux générations futures de vivre sur une planète au sein de laquelle elles peuvent s’épanouir.

Depuis 2004, Diffusion Avant-Scène (DAS), organisme à but non lucratif, est mandaté par la Ville de Lévis pour assurer l’animation d’un lieu patrimonial intime au cachet unique, la salle de spectacle du Vieux Bureau de Poste (jauge de 100 places).

Diffuseur pluridisciplinaire de plus de 80 spectacles annuellement, Diffusion Avant-Scène offre une programmation diversifiée, de qualité professionnelle et abordable qui met en vedette principalement des artistes émergents, dans le but de promouvoir leur déploiement et de développer leur public. Véritable porte d’entrée sur la culture qui mise sur la proximité entre les artistes et le public, DAS sensibilise à la découverte artistique et maximise ses impacts positifs dans la communauté en favorisant l’accès au plus grand nombre de citoyens possible. 

La démarche d’accréditation Scène écoresponsable représentait pour DAS une suite logique dans les actions posées au quotidien. C’est une belle façon pour l’organisme de se démarquer et d’offrir à sa clientèle une salle plus écologique et surtout ouverte au changement. Les efforts continueront d’être déployés afin de poursuivre sur cette lancée qui nous conscientise pour le futur. 

La maison de toutes les cultures

Inauguré en 1999 mais active depuis 1989, la maison de la culture Ahuntsic est un diffuseur pluridisciplinaire reconnu pour la qualité et la diversité de sa programmation musicale issue de toutes les cultures du monde. Principale installation culturelle municipale de l’arrondissement d’Ahuntsic-Cartierville avec sa salle d’exposition et son amphithéâtre de 300 places, ses concerts et séries récurrentes, ses résidences de création et ses programmes de médiation culturelle  sur l’ensemble de son territoire, la maison est un espace de rencontres, d’exploration, de création et de diffusion.

Véritable moteur du dynamisme culturel à l’échelle locale, la maison de la culture multiplie les partenariats avec les organismes culturels, communautaires et scolaires, et témoigne de son enracinement dans la communauté avec des activités de médiation et de diffusion hors les murs : spectacles dans les parcs, à l’Église de la Visitation, à la Salle Marguerite-Bourgeoys, à la Première église arménienne et dans les écoles. Les valeurs véhiculées par notre organisation sont l’humanisme, l’ouverture sur le monde, l’exploration, le dépassement et le vivre ensemble.

La maison de la culture réitère sa volonté de diminuer son impact sur l’environnement et souhaite consolider ses bonnes pratiques en matière de développement durable dans une perspective d’accessibilité, de diversité et de qualité. Soutenus par l’arrondissement, nous avons donc entrepris la démarche visant à obtenir la certification Scène écoresponsable du Conseil québécois des événements écoresponsables.

Voici quelques mesures mises de l’avant : achats locaux; mise sur pied de projets de co-création utilisant des matériaux recyclés; abolition des bouteilles d’eau à usage unique et achat de gourdes aux artistes; ajout de stations de remplissage; utilisation de verres réutilisables et consignés; transition graduelle vers l’éclairage à DEL; accueil d’une station de vélos BIXI à proximité; implantation d’îlots de tri à trois voies; bonification de la billetterie en ligne et billet numérique.

Une réflexion plus vaste sur notre responsabilité sociale et la mise en place de stratégies environnementales à long terme nous permettront d’améliorer nos pratiques. Programmation : https://lepointdevente.com/billets/ahuntsicete2022

La maison de la culture Janine-Sutto, avec sa programmation de spectacles pluridisciplinaires, ses expositions, ses résidences d’artistes et ses projets de médiation culturelle, est reconnue comme l’un des fleurons du réseau Accès culture de la Ville de Montréal. Cette institution culturelle qui est au service des résidents du quartier de Centre-Sud, fait briller la culture dans le district de Sainte-Marie depuis plus de 30 ans.

Afin d’incarner les valeurs de madame Janine Sutto, la maison de la culture a mis en place une programmation inclusive adaptée aux personnes ayant des besoins particuliers ou vivant avec une déficience intellectuelle. À ce titre, les citoyens sont invités à participer à une programmation culturelle effervescente à travers des ateliers de sensibilisation, de co-création, d’accompagnement, de médiation et de diffusion. 

Engagée dans la transition écologique, la maison de la culture est fière de voir ses efforts récompensés par l’obtention de l’accréditation scène écoresponsable niveau argent. Cet accomplissement, fruit de l’implication de toute une équipe, repose sur la mise en œuvre de pratiques exemplaires comme le recours à des entreprises d’économie sociale, l’utilisation de vaisselle réutilisable fabriquée au Québec, la mise en place de la collecte à 4 voies, l’adoption d’un plan d’action et l’émulation des pairs par la diffusion de la démarche.

Ancrée au cœur de l’arrondissement, en bordure du fleuve Saint-Laurent, la Maison de la culture de Verdun, diffuseur pluridisciplinaire membre du Réseau Accès culture, arbore un nom empreint de sens. Le Quai 5160 est effectivement le point d’arrivée de la communauté vers des propositions artistiques variées, mais aussi le point de départ des actions de la Maison de la culture de Verdun vers la communauté. Il s’agit ainsi d’un port d’attache solide pour les Verdunois et Verdunoises où les échanges, les rencontres, les explorations et les découvertes culturelles sont au rendez-vous.  Les actions du Quai 5160  et leur portée s’inscrivent dans une perspective d’inclusion, de diversité et d’innovation.

Avec pour objectif de valider et bonifier ses pratiques, en plus de les inscrire officiellement dans une perspective de développement durable et de comportements écoresponsables, l’équipe du Quai 5160 – Maison de la culture de Verdun a entrepris, il y a quelques mois,  une démarche visant à obtenir la certification « Scène écoresponsable » du Conseil québécois des événements écoresponsables. Diverses actions ont été mises en œuvre pour rencontrer cet objectif : privilégier les achats locaux; encourager la relève et les artistes locaux; déployer des projets artistiques citoyens; acheter des produits en vrac pour l’entretien ménager, etc.

Salle André-Mathieu 

Depuis les rénovations de l’été 2016, la salle bénéficie d’une acoustique afin d’optimiser le son (vos oreilles vous en remercieront) et d’équipements de pointe. Les sièges ont été complètement revampés pour votre plus grand confort. C’est sans compter les espaces-bars ajoutés sur les côtés du parterre (la consommation en salle est permise presqu’en tout temps!) et surtout, les loveseats au haut de la salle, qui permettent de profiter des spectacles comme si vous étiez dans votre propre salon.

Le bar de l’Avant-scène (anciennement le « hall ») et sa parure boisée vous accueillent avant, pendant et après chaque événement.

Les bancs de salles et petites tables rouges en font un lieu de rassemblement chaleureux pour se rencontrer entre amis avant les spectacles ou pour y échanger après! 

Inaugurée en 1979 et baptisée en hommage au grand compositeur québécois, la Salle André-Mathieu accueille chaque année près de 300 spectacles et 160 000 spectateurs.

Théâtre, musique, chanson, humour : tout lui va, puisqu’elle est polyvalente. Plusieurs configurations sont possibles, qu’on parle de salle pleine, demi-salle ou même du concept de l’ANNEXE3. Que du bonheur pour les artistes et leur public !

Le Théâtre Aux Écuries est un incubateur théâtral, un centre de création et un lieu de diffusion pour les compagnies émergentes. Depuis 2020, le comité des Écos-Cool, composé d’artistes et de membres de l’équipe interne, a pour tâche de penser la transition écologique de l’établissement à court, moyen et long terme. Ils ont entamé différentes actions pour diminuer leur empreinte écologique (entre autres, maximiser le recyclage, le compostage et la réduction de déchets, passer au zéro papier dans la comptabilité, remplacer les équipements scéniques par du matériel éco-responsable, utiliser de la vraie vaisselle). De plus, les Écos-cool organisent des rencontres pour regrouper le milieu culturel autour de la thématique du « Virage vert d’un lieu de diffusion ». Le Théâtre Aux Écuries compte poursuivre ses efforts et souhaite devenir un pôle d’informations pour sa communauté afin d’outiller les citoyen·ne·s à devenir plus éco-responsables.

Le Théâtre de la Ville est un diffuseur pluridisciplinaire situé, depuis plus de 30 ans, sur le campus du Cégep Édouard-Montpetit à Longueuil. Il a pour mission de diffuser, de valoriser, de soutenir et de rendre accessibles les arts de la scène dans toute leur diversité. Il se veut un lieu vivant et rassembleur qui nourrit la rencontre entre l’art et la collectivité grâce à une panoplie d’activités artistiques et éducatives, contribuant activement au mieux-être de sa communauté et au développement culturel sur son territoire.

Inspiré par une mouvance écoresponsable dans le milieu culturel, le Théâtre de la Ville s’est doté d’une politique qui encadre ses engagements et actions en développement durable. Grâce aux initiatives concrètes mises sur pied depuis la dernière année, le Théâtre de la Ville est heureux de recevoir le niveau argent de l’accréditation Scène écoresponsable. 

Parmi les mesures écoresponsables mises en œuvre, notons la réduction et la saine gestion des matières résiduelles, l’adoption de bonnes pratiques de gestion de l’eau, l’achat d’écocups, l’approvisionnement des produits auprès d’entreprises québécoises, l’utilisation de produits ménagers écoresponsables, la mise sur pied d’un CA paritaire, l’offre de résidences de création ou encore, la diffusion de productions artistiques participatives ou citoyennes.

Par cet engagement, en plus de participer de façon proactive à un mouvement nécessaire et important, le Théâtre de la Ville souhaite exercer une influence positive sur les parties prenantes, tant du milieu des arts et de la diffusion que des communautés de Longueuil et de la Rive-Sud.

Site Internet

Le TNM, situé au cœur du Quartier des spectacles, produit et diffuse les œuvres majeures des répertoires international et national, tout en accordant une place de choix à la création. Ce rôle, auquel il est resté fidèle depuis sa fondation en 1951, a pris une nouvelle ampleur au cours des dernières années, sous la direction dynamique et visionnaire de Lorraine Pintal, entrée en fonction à l’automne 1992.

Créativité, passion, rigueur, intégrité, transparence et équité sont des principes que nous soutenons et qui habitent nos comportements au quotidien. Ces valeurs sont la base du code de conduite qui dirige nos actions dans la réalisation de notre mission. On s’engage à partager avec nos partenaires, l’ensemble de ces valeurs.

Créé par Yvette Brind’Amour et Mercedes Palomino en 1948, le Théâtre du Rideau Vert (TRV) est une institution incontournable dans le paysage culturel montréalais, québécois et canadien, et ce, depuis plus de 70 ans. Plus vieux théâtre professionnel francophone au Canada, le TRV assume avec confiance et fierté son rôle de chef de file puisqu’il est avantageusement connu, fréquenté, apprécié et reconnu pour sa qualité.  

Le Théâtre ouvre ses portes aux artistes issus de la diversité, qu’elle soit culturelle, ethnique ou physique. Soucieux d’être au cœur des préoccupations sociales, ses programmations éclectiques sont composées de pièces dont les sujets sondent les profondeurs de l’âme humaine. Le TRV se revendique d’être un théâtre populaire, qui touche profondément les cœurs tout en faisant réfléchir, avec le souci de diversifier et satisfaire un public intéressé et de plus en plus nombreux. 

Sensible aux questions écoresponsables, le Théâtre du Rideau Vert a instauré ces dernières années plusieurs pratiques afin de réduire son empreinte environnementale. Citons en exemple : 

  • L’utilisation de vaisselle et de coutellerie de seconde main pour ses cuisines;
  • La réutilisation d’éléments provenant de pièces de théâtre (chaises, horloges, lampes, etc.) comme mobilier dans ses bureaux administratifs;
  • L’installation d’un support à bicyclette pour encourager le transport durable; 
  • Le don de billets solidaires à des organismes du quartier;
  • La récupération systématique des cartouches d’imprimantes, du matériel nécessaire à la construction de décors et des piles usagées;
  • L’implantation du compostage et de poubelles à deux voies.

Le Théâtre Gilles-Vigneault est un acteur soucieux de son empreinte écologique. Achevé en novembre 2017 et situé dans les Laurentides, au cœur du centre-ville de Saint-Jérôme, le Théâtre propose annuellement plus de 200 spectacles touchant l’ensemble des disciplines des arts de la scène. Joyau architectural à la fine pointe de la technologie, le Théâtre a mis en place dès son ouverture une politique écoresponsable afin d’encourager les tournées, les locataires, les artistes et les employés à respecter sa position environnementale.

Voici quelques exemples concrets :

  • Implantation des verres réutilisable Éco Cup pour les boissons offertes au bar du Théâtre  – 2 $ pour l’emprunt du verre. Le 2 $ est remis lorsque le client rapporte son verre à la fin du spectacle;
  • Retrait des bouteilles d’eau en plastique à usage unique pour laisser place aux bouteilles réutilisables;
  • Approvisionnement responsable : favoriser les ententes avec des fournisseurs locaux qui partagent nos valeurs environnementales;
  • Réduction des matières résiduelles, compostage;
  • Réduction de notre consommation énergétique: éclairage au DEL, fermeture des lumières, système de géothermie;
  • Loges pour les artistes : bouteilles réutilisables et eau filtrée, serviettes de bain lavables, plateaux de nourriture réutilisables, collations en vrac dans des distributeurs et plus!
  • Implantion d’un comité vert au sein de notre équipe afin d’échanger et mettre sur pied nos initiatives vertes.

Ils poursuivent nos efforts en développement durable afin de contribuer à un environnement sain et éthique pour ceux qui partagent notre lieu de diffusion, en plus de participer concrètement à l’avenir de notre planète.

Des spectacles pluridisciplinaires, pour les petits ou pour les grands sont présentés 12 mois par année. De tout pour tout le monde, dans un lieu mythique.

 

En tant que diffuseur culturel, la Corporation du Théâtre Outremont a pour mission de favoriser la participation des citoyens de la Ville de Montréal à la vie culturelle, de développer la sensibilité artistique et esthétique du grand public, incluant le public jeunesse, et de favoriser la compréhension et l’appréciation des arts et de la culture.

Depuis 1996, la Société culturelle de Vanier (SCV) est mandatée par la Ville de Québec pour assurer l’animation d’un lieu patrimonial au cachet unique, La Chapelle spectacles. Notre mission est d’assurer la diffusion pluridisciplinaire des arts de la scène à La Chapelle spectacles et de sensibiliser les citoyens de l’arrondissement des Rivières aux arts en mettant de l’avant une culture accessible, inclusive et équitable.

L’emplacement géographique de La Chapelle spectacles fait de ce lieu de diffusion un pilier culturel pour le quartier Vanier. Grâce à des partenariats avec les organismes communautaires bien implantés dans leur milieu, nous sommes en mesure d’unir les sphères de la culture et de l’action sociale.

En plus des initiatives environnementales, La Chapelle élabore et soutient divers projets de médiation culturelle. Ceux-ci ont pour but de faire connaître, rayonner et stimuler la pratique des arts de la scène chez les communautés du milieu. Fidèle à la mission qu’elle poursuit depuis ses débuts, La Chapelle travaille à sensibiliser la communauté aux arts et à la culture. La programmation professionnelle variée qu’elle propose est un moyen d’y arriver. Le rôle qu’elle joue auprès des jeunes, de groupes multiculturels et d’artistes amateurs et semi-professionnels est encore plus significatif.

Nous sommes fiers de concrétiser nos initiatives écoresponsables dans une vision globale en intégrant les principes de développement durable à chaque étape de notre organisation. Nous nous engageons à réduire les impacts environnementaux de nos activités et à augmenter les retombées socio-économiques positives.

Liste des actions écoresponsables: https://lachapellespectacles.com/scene-coresponsable.html

La Nouvelle Scène Gilles Desjardins est le centre francophone de production et de diffusion de théâtre professionnel de ses quatre compagnies fondatrices : Le Théâtre du Trillium, le Théâtre de la Vieille 17, la Compagnie Vox Théâtre et le Théâtre Catapulte. En tant que lieu impliqué dans la communauté francophone de la région, La Nouvelle Scène Gilles Desjardins offre un accès à un lieu artistique stimulant, engagé socialement et ouvert à toutes et à tous. Dans sa quête d’excellence et d’innovation, elle s’engage à mettre en œuvre des actions plus durables pour encourager les initiatives et bonnes pratiques environnementales.

La maison de la culture de Rivière-des-Prairies, diffuseur du réseau des maisons de la culture de Montréal, se déploie pour offrir à ses citoyens, des actions culturelles en médiation culturelle, en diffusion, en implication citoyenne et en incubation (résidence d’artistes). L’absence de lieu construit dédié pour tous les volets de son action, bien qu’étant un défi d’envergure, pousse toute l’équipe à s’investir et à s’engager avec fierté sur la voie des Scènes écoresponsables. Déjà de nombreuses initiatives sont en place pour réduire son empreinte écologique : gourdes d’eau pour les artistes, vaisselle compostable pour les événements, suppression de l’impression papier dans le cadre des tâches administratives de l’équipe.

Une des valeurs écoresponsables privilégiées par la maison de la culture de Rivière-des-Prairies est assurément le travail en collaboration avec les acteurs du milieu afin que la culture soit accessible et rejoigne la population la plus large. Notamment, l’implantation d’offres complémentaires aux événements culturels, comme de la restauration, de la sensibilisation aux produits éco responsable, des ateliers mettant en valeur la culture d’ailleurs, sont offerts par des organismes partenaires et des citoyens investis. Ainsi, les opportunités de vivre des moments culturels exprimant toute la diversité du quartier permettent de construire un milieu de vie dynamique.

Entièrement rénovée et rouverte au public depuis septembre 2017, la salle Georges-Codling du Marché des arts Desjardins est située en plein cœur du centre-ville de Sorel-Tracy. Azimut diffusion y présente une programmation pluridisciplinaire professionnelle à la population de la MRC Pierre-De Saurel. 

Le comité d’évaluation reconnaît les mesures déjà en place en soulignant entre autres la loge entièrement équipée de verres, de vaisselle et d’ustensiles et les équipements techniques alimentés par des piles rechargeables.  Le virage vert que nous entamons en 2021 vise d’abord à éliminer de façon progressive l’utilisation de plastique à usage unique par l’implantation d’un système de verres réutilisables au niveau du bar et de gourdes pour les artistes, le service de café biologique et équitable, l’utilisation de produits nettoyants écologiques en vrac et plus encore.

Au fil du temps, les grandes lignes de notre plan d’action sont entre autres de réduire notre production de matières résiduelles et à plus long terme de compenser les émissions de CO2 en proposant des événements carboneutres.  Pour l’instant, nous sommes très fiers d’avoir obtenu l’accréditation bronze et d’entreprendre ces nouvelles actions en souhaitant inspirer nos partenaires, nos collaborateurs et notre clientèle à emboîter le pas avec nous.  Nous croyons fermement que c’est tous ensemble que nous contribuerons à assurer l’avenir des arts vivants et des générations à venir! 

Salle mythique de la scène culturelle québécoise, entièrement rénovée en 2021, Le Patriote offre des spectacles pluridisciplinaires depuis 1967! Nouveaux sièges, nouvelle disposition de la salle principale, mise aux normes des installations et réaménagement du foyer d’accueil sont au nombre des changements importants qui ont été apportés dans le cadre des travaux de rénovation. Nous en avons profité pour mettre en place des initiatives de développement durable dans nos pratiques quotidiennes afin de contribuer à notre environnement.  C’était une préoccupation importante du public et pour notre équipe de répondre à cette valeur d’aujourd’hui.  

Nous sommes fiers d’avoir instauré une politique zéro plastique. Celle-ci est déployée dans l’ensemble des départements de notre salle. Nos loges sont désormais dans le grand mouvement ACT (Artistes Citoyens en Tournée), mouvement pour des pratiques écoresponsables dans le milieu du spectacle. Ce qui veut dire que nous proposons des choix écoresponsables aux artistes dans celles-ci. Nous sommes également fiers de proposer une politique d’événement responsable en tout temps, qui s’applique sur tous types d’événements ayant lieu au Patriote. De plus, notre bar mettra en valeur les produits d’ici. Nous encourageons les producteurs locaux autant sur les boissons que sur la nourriture proposée.

Grâce à notre comité vert, nous pourrons ainsi réfléchir davantage sur le développement durable et à nos pratiques afin de pouvoir avancer dans un monde plus vert et plus respectueux de notre environnement. 

Salle de spectacles située au cœur du Quartier Dix30 à Brossard, L’Étoile est un espace polyvalent et chaleureux pouvant accueillir jusqu’à 940 personnes selon la configuration (à l’italienne ou en formule cabaret). L’Étoile propose glamour et confort dans des conditions optimales et est sans aucun doute un lieu de prédilection pour voir vos stars préférées!

L’Étoile offre à toute une gamme de clientèles une programmation divertissante et variée (variétés, chanson, rock, humour, théâtre, musique classique et spectacles jeunesse) dans les meilleures conditions : un service de billetterie personnalisé, des sièges réservés, un accès rapide, des stationnements intérieurs/extérieurs gratuits avec ascenseur intérieur, des services de bar, etc.

Nous avons à cœur l’environnement, de ce fait, nous avons mis en place des actions écoresponsables dans notre salle.

La salle de spectacles de vos rêves!

L’endroit où voir vos stars préférées!

Fondée en 1925, le Théâtre Cercle Molière est la doyenne des compagnies de théâtre canadiennes, toutes langues confondues. Elle a été depuis ses origines et demeure toujours l’un des principaux moteurs de la vie culturelle au Manitoba français. Le TCM présente d’abord le répertoire classique et à partir des années 1950, on y présente le théâtre québécois, canadien et manitobain. Les questions des changements démographiques importants dans les communautés, le visage changeant de la francophonie et de la communauté métisse francophone sont des points d’ancrage d’aujourd’hui pour une compagnie qui cherche continuellement à se renouveler et être pertinente.    

Le Théâtre Cercle Molière s’efforce de se réinventer constamment et de rendre l’environnement du théâtre un espace pour tous et toutes. En tant que représentants dans le secteur des arts, de la création et de la culture, nous sommes conscients de notre leadership et de cet impact sur l’environnement et nous reconnaissons la nécessité d’y être responsables. Nous nous sommes dotés d’une politique sur l’écologie, la durabilité et l’environnement afin d’assurer que notre travail ait un impact minimal sur l’environnement en suivant le simple principe de réduire, de réutiliser et de recycler. Nous promouvons activement l’innovation pour trouver des méthodes de travail toujours plus durables et pour encourager les bonnes pratiques environnementales au-delà de notre bâtiment et nos productions.

Implanté au sein du Cégep André-Laurendeau dans l’arrondissement de LaSalle, le Théâtre Desjardins est la plus grande salle de spectacles pluridisciplinaires du sud-ouest de l’île de Montréal.

Espace privilégié d’expression artistique, le Théâtre Desjardins est un des lieux culturels les plus vivants. Il enrichit la vie des citoyens Montréalais et dynamise la programmation culturelle en proposant des spectacles professionnels et des actions de médiation. 

Déjà bien engagé dans la démarche écoresponsable, le Théâtre Desjardins continue de mettre en place des initiatives et souhaite améliorer ses pratiques dans les années à venir. Stations de remplissage des bouteilles d’eau, accessibilité de la salle, gestion du matériel destiné à l’écocentre, politique d’achat responsable, sont quelques-unes des actions déjà mises en place.

L’équipe est soucieuse de rendre sa scène davantage durable autant au sein de son fonctionnement interne qu’après des artistes et spectateurs.

Le Théâtre Périscope est fier d’avoir obtenu l’accréditation Scène écoresponsable ! Le Périscope s’attache à réduire les impacts environnementaux de ses activités et veille à multiplier les retombées socioéconomiques positives. Sensibilisé aux principes du développement durable, le Périscope a pris de nombreuses initiatives en incitant non seulement le public, mais les employé.es du théâtre à lui emboîter le pas également. Parmi celles-ci, le Périscope : 

  • privilégie la vente de produits locaux et bios Chez Roland, le café-bar du théâtre 
  • a mis en place un affichage sensibilisant les usagers à l’économie d’énergie et d’eau à des endroits stratégiques (sous les interrupteurs dans les toilettes, au-dessus de tous les lavabos, cuisine des employé.es)
  • a cessé de vendre des bouteilles d’eau et a mis une cruche d’eau et des verres à la disposition des spectateur.trices
  • a installé et prend soin d’entretenir une rampe pour faciliter l’accès des personnes à mobilité réduite à ses infrastructures
  • a installé des îlots de tri dans le foyer d’accueil et dans la cuisine des employé.es
  • a mis à disposition de tous un bac de récupération des masques chirurgicaux
  • prend soin de récupérer les piles électriques et les cartouches d’encre des imprimantes
  • offre les contenants consignés à l’école secondaire voisine
  • met en œuvre des projets artistiques citoyens
  • encourage la relève artistique de la ville de Québec
  • favorise les partenariats avec des organismes communautaires
  • offre ses espaces d’exposition gracieusement à des artistes ou organismes culturels ou communautaires locaux
  • envoie automatiquement, en même temps que les billets électroniques, un lien permettant de calculer et de compenser l’empreinte carbone des spectateur.trices qui viendront assister à une représentation.

Située sur la rue Ontario, la Maison de la culture Maisonneuve est la toute première maison de la culture de la ville de Montréal. Elle est située dans un édifice patrimonial qui était jadis, l’ancienne caserne de pompiers #2 de la Cité de Maisonneuve. Cette salle est récipiendaire du prix d’excellence de l’Ordre des architectes de Québec. On y présente une panoplie de spectacles de danse, des conférences, des lectures, des expositions, du théâtre et du cinéma.

En symbiose avec la démarche du Plan climat de MHM, la maison de la culture Maisonneuve multiplie les actions et les initiatives pour lutter contre les changements climatiques. En interdisant les bouteilles d’eau et les pailles, en privilégiant l’utilisation de contenants alimentaires réutilisables, en diminuant considérablement les outils promotionnels imprimés, en offrant que des produits locaux (ex: vins québécois lors des vernissages) et en proposant une programmation axée sur les artistes de son quartier, la maison de la culture Maisonneuve s’engage à devenir chaque jour de plus en plus vert.